Analyse d’un colorant de bonbon Schtroumpf®

par Jean Luc Leloire .

Animation permettant de simuler une analyse par spectrophotométrie du colorant contenu dans un bonbon Schtroumpf®

Objectif

L’objectif de cette activité est de déterminer le nombre de bonbons Schtroumpf® qu’une personne peut manger sans dépasser la DJA en colorant.

Documents : DJA de quelques colorants

Les confiseurs utilisent des colorants alimentaires pour faire ressembler leurs produits aux espèces naturelles ou pour leur donner un aspect qui stimule l’imagination et l’appétit. Les bonbons Schtroumpf® en sont un exemple.
Comme toute espèce chimique, qu’elle soit naturelle ou artificielle, il existe une dose maximale à ne pas dépasser.
L’union européenne a fixé pour les colorants alimentaires des DJA* dont un extrait est indiqué dans le document ci-dessous.

ColorantBleu Patenté E131Indigotine E132Bleu Brillant E133
Formule
Masse molaire(g/mol)560420747
DJA (mg/kg)2,55,010,0


*DJA : dose journalière admissible par kg de masse corporelle

Questions

 ANA Question 1 : Quel est le colorant utilisé ?

En utilisant la simulation, superposez les spectres des différents colorants et de la solution obtenue par dissolution du bonbon schtroumpf® Conclure quant à la nature du colorant utilisé.


Déterminez la longueur d’onde pour laquelle on obtient le maximum d’absorption.

 REA Question 2 : Quelle est la concentration de la solution de bonbon Schtroumpf ® ?

En utilisant la simulation, tracez la loi de Beer-Lambert pour le colorant trouvé à la question 1 en se plaçant à λmax

Pour cela choisissez les valeurs extrèmes de l’échelle de teinte à réaliser et tracez A=f(C).

Déterminez l’absorbance de la solution préparée en dissolvant un bonbon Schtroumpf® dans 100mL d’eau. (Echantillon)

Déterminez graphiquement la concentration en colorant de cette solution.

 VAL Question 3 : Combien de bonbons Schtroumpf® une personne de 50kg peut-elle manger ?

En déduire la quantité de matière en colorant contenu dans un bonbon.

En déduire la masse de colorant dans un bonbon.

En déduire le nombre de bonbons que l’on peut manger par kg d’être humain.

Combien de bonbons une personne de 50 kg peut-elle donc manger sans risque quotidiennement ?

Conclure : Y a-t-il un risque de dépasser la DJA en mangeant des bonbons Schtroumpf® ?

Simulation


Courbe à tracer





Solution

Les spectres ont été obtenus avec SpectrOvio et le logiciel VisualSpectra puis transformés en fichiers csv